Page d'archive 2

Mobilisation pour un PS, et une gauche…à nouveau conquérants !

Tout le monde a pu le constater, je ne suis plus candidat aux élections régionales. Et je dois dire, pour commencer, combien j’ai été sensible aux interrogations et aux marques de sympathie qui m’ont été témoignées à cette occasion.

Mais il me semble aussi utile de clarifier la situation. J’ai toujours été lucide. Compte tenu de la place qui m’avait été attribuée, je savais que je ne ferai pas partie de la liste définitive. Le ralliement à l’équipe pour « Une Bretagne solidaire, créative et responsable » de candidats communistes, écologistes et aussi la volonté d’intégrer quelques personnalités régionales rendaient nécessaires des choix stratégiques.

Soyons clair, il serait hypocrite de dire que cela ne me laisse pas

Poursuivre la lecture ‘Mobilisation pour un PS, et une gauche…à nouveau conquérants !’

Les régionales de l’espoir

En adoptant la posture de chef de parti, Sarkozy a clairement affirmé la stratégie de l’UMP. La droite va s’efforcer de nationaliser les élections régionales. Elle en espère plusieurs avantages.

Cachez ce bilan qui nous gène

D’abord, et surtout, ce positionnement permet ainsi d’écarter la mise en exergue des excellents bilans de chacune des régions gérées par la gauche.

Ensuite, en incitant les différentes composantes de la gauche, unies pendant 6 ans dans la gestion des régions, à se compter, en faisant scintiller les élections nationales de 2012, la droite sait qu’elle va instiller un peu de ce poison mortifère qu’on retrouve sous des noms divers comme « divisions », « rivalités », et, au final, « mirages » ou « illusions ».

Enfin, des élections nationalisées vont permettre l’utilisation de thèmes éculés, et pourtant toujours efficaces, que la droite nous ressort dès qu’elle se sent en danger, l’insécurité, l’immigration. Et, cette fois, elle affine même la stratégie ! C’est nous qui, en

Poursuivre la lecture ‘Les régionales de l’espoir’

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Image de prévisualisation YouTube

Penser à gauche a t-il encore un sens ?

« Etre de gauche a-t-il encore un sens ? » : c’était le titre d’un article que j’écrivais à l’été 2007, au lendemain de 2 défaites électorales. Deux ans plus tard, l’interrogation perdure. Toutes les hésitations, toutes les incertitudes sur la vision du monde que peut aujourd’hui proposer la gauche, du moins celle qui accepte de se confronter à l’exercice du pouvoir, sont  malheureusement toujours présentes.
Le credo libéral règne toujours sans partage dans les sphères intellectuelles et médiatiques, même à gauche. Nous avons accepté, sans réellement débattre, certains postulats qui s’imposent désormais à toute réflexion digne d’être prise en compte. Mais faut-il vraiment croire toutes ces affirmations les yeux fermés ?

 Et si nous étions aujourd’hui aux 50 H par semaine ?

Ainsi la question des 35 H et plus généralement celle de l’aménagement du temps de travail, apparaît comme particulièrement symbolique. « Le travail ne se partage pas » : qui aujourd’hui pourrait se permettre de remettre en question cette évidence ?

Poursuivre la lecture ‘Penser à gauche a t-il encore un sens ?’

Pousser les seniors à 67 ans, et maintenir les juniors au chômage ?

Editorial de Gérard Filoche sur le site « Un monde d’avance »

 …..où comment décrypter le monde sans avaler forcément toutes les pseudos vérités qui nous sont assénées journellement par des gens « sérieux » qui n’ont fait que se tromper dans leurs prévisions tout au long de ces dernières années ! (Gérard Filoche est Inspecteur du Travail )

Les salariés français travaillent actuellement 37 annuités en moyenne. 37 annuités, pas 38, ni 39 ni 40 ni 41 : seulement 37. A partir de 57 ans, 2 « seniors » sur 3 ne sont plus au travail : inaptes ou licenciés, chômeurs ou en pré retraite. Ca, c’est la vie réelle, pas les contre-vérités selon TF1, Fillon et Sarkozy. Ca fait six ans que la scélérate loi Fillon a fixé l’objectif de 40 annuités et il n’est pas atteint par l’immense majorité des salariés. Proposer 41 annuités ou « la retraite à 67 ans, » c’est proposer aux gens de sauter à la perche sans perche ! Le seul résultat c’est qu’ils n’atteignent pas l’objectif et que le niveau de leur retraite baisse…

C’est pareil en Allemagne à propos de laquelle nos médias malintentionnés parlent de « retraite à 67 ans » : en fait ce sera 67 ans en 2029. Et les salariés allemands travaillent toujours jusqu’à 57 ans en moyenne dans la vie réelle.

Poursuivre la lecture ‘Pousser les seniors à 67 ans, et maintenir les juniors au chômage ?’

Une rose en noir et blanc

Au lendemain des élections européennes, et de notre score calamiteux, c’est clairement la question de l’avenir du mouvement socialiste, incarné par le PS, qui se pose. Et c’est d’ailleurs tout un symbole: sur nos bulletins de vote, la rose n’apparaissait plus qu’en noir et blanc ! Le désarroi de nombreux militants s’est ainsi exprimé soit par une abstention, soit parfois même par un vote pour une autre liste et notamment Europe Ecologie.

Je connais personnellement plusieurs militants, pas des sympathisants, qui eux se comptent à la pelle ( !), mais bien des militants encartés, à jour de leurs cotisations, qui ont préféré voter pour la liste Europe Ecologie ! Et s’ils l’ont fait, avec regret, voire douleur, c’est bien parce que le PS aujourd’hui ne porte plus cette vision d’espoir, cette vision d’une vie meilleure pour les classes populaires, pour les classes moyennes, qui a fait dans le passé la force du mouvement socialiste.

Poursuivre la lecture ‘Une rose en noir et blanc’

Un gouvernement responsable….et coupable !

Pour la première fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la population d’âge actif a diminué en 2008, sous l’effet du départ à la retraite des générations nombreuses du baby-boom. Depuis les années 70 et le début du chômage de masse, ce sont tous les économistes, politiques et autres démographes qui rêvaient de cette période, attendue par tous comme la solution ultime et mécanique à cette plaie béante de notre société. Et bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est raté !

Moins d’actifs, plus de chômeurs !

Dès la fin de l’an passé, en même temps qu’elle voyait diminuer sa population active, la France a connu une hausse du chômage d’une rapidité sans précédent ! ..et les prévisions pour 2009 indiquent déjà que le mouvement va aller en s’aggravant. Alors bien sûr la crise mondiale est là, et malheureusement bien installée. Le gouvernement Sarkozy (qui d’autre ?) nous sert un plan de relance dit »structurel » sensé apporter la solution à moyen terme. Surtout pas de relance de la consommation qui pourrait pousser le Français moyen à acheter des produits étrangers, même si la majorité des études récentes disent le contraire.

Poursuivre la lecture ‘Un gouvernement responsable….et coupable !’

« Oui, nous pouvons »…nous aussi !

Jeudi 6 novembre sera une date importante pour l’avenir du PS. Mais surtout ne nous trompons pas de vote ! Regardons les choses en face, il n’est pas question de choisir un candidat pour 2012, ni même de désigner trois semaines en avance celui qui dirigera le PS pour les années à venir. Pour ce dernier cas, il est prévu une élection le 20 novembre.

Malheureusement, une fois de plus, les médias entrainent beaucoup d’entre nous dans cette voie sans issue, et nombreux sont les camarades qui risquent de se décider sur un nom, avec l’espoir que cela sera suffisant pour résoudre nos difficultés.

Ne nous trompons pas. Ce dont il s’agit cette semaine, c’est un débat d’idées ! ….et malheureusement, les Français le constatent tous les jours, nous n’avons pas “conceptualisé” la moindre approche innovatrice qui serait en rapport avec la crise actuelle. C’est pourtant là que se joue notre avenir, le monde de demain et notre capacité à l’affronter.

Poursuivre la lecture ‘« Oui, nous pouvons »…nous aussi !’

Regardons les choses en face !

Lettre à mes camarades du PS 

 Chers camarades,

 

Je reprends la plume (façon de parler avec un clavier d’ordinateur…) après quelques semaines d’interruption.

Grâce à mon mandat d’adjoint à la communication et à la citoyenneté, je suis passé de la théorie des articles que j’écrivais il y a quelques mois ( et que vous pouvez retrouver sur ce blog) à la réalité de la démocratie locale, avec, notamment, la mise en place de conseils de quartier. Tâche passionnante qui, je l’espère, fera souffler un esprit nouveau dans la gestion de ma commune pour les années à venir.

Et justement, c’est aussi d’esprit de rénovation dont j’aimerais vous entretenir aujourd’hui. Celui de notre parti, de ses idées, de son fonctionnement.

Nous allons devoir nous déterminer, début novembre, en votant pour une des motions qui nous sont présentées. Pour celà, il nous faut regarder les choses en face . Le monde change, le discours libéral triomphant et arrogant, de ces dernières années, vole en éclat avec la crise financière, mais aussi énergétique, alimentaire et environnementale ! Les principaux dirigeants mondiaux, dont notre bonaparte national, ne peuvent proposer que des solutions d’urgence…dont les populations paieront le prix tout au long des années à venir.

Poursuivre la lecture ‘Regardons les choses en face !’

Mirage de la croissance…ou réalité de la RTT ?

Compte tenu de la situation économique dans les pays développés, et des prévisions de la quasi-totalité des économistes, pour au moins la décennie à venir, compter sur la croissance pour résoudre tous nos maux ne revient-il pas à croire au Père Noël ?

Après la bulle internet, la bulle immobilière, la bulle sur les matières premières… et les périodes de stagnation-récession qui suivent chacune de ces périodes, quel sera le prochain objectif des spéculateurs du marché ?

Comment ne pas voir que la régulation de l’économie par le seul marché (la fameuse « main invisible ») provoque bien l’enrichissement de quelques-uns… mais surtout la précarité pour la grande majorité des citoyens ? Il est temps que le politique reprenne le rôle de régulation et de redistribution des richesses qu’il n’aurait jamais dû abandonner.

Pour cela, il nous faut une politique volontariste : c’est une évidence, la faible croissance attendue dans tous les pays développés ne fera pas disparaître le chômage dans les années à venir. Arrêtons de croire aussi que l’effet démographique sera la solution : on voit aujourd’hui que la légère baisse du chômage enregistrée ces derniers mois n’était due essentiellement qu’à des départs anticipés de travailleurs inquiets pour l’avenir. Et, a contrario, l’allongement de la durée des cotisations (alors même que le maintien en activité de ceux qu’on appelle les seniors tient plus d’un voeu pieu que d’une réalité dans les entreprises) risque de remettre dans le circuit… des travailleurs aux revenus faibles qui deviendront ensuite des retraités pauvres !

Poursuivre la lecture ‘Mirage de la croissance…ou réalité de la RTT ?’

123456


Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Flamberge - Montereau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sarkozy président
| Sondages, non merci !
| désir de débats