Martine Aubry, la force et l’expérience

La France doute. La crise qui a débuté en 2008 et se poursuit aujourd’hui a entrainé un vent d’inquiétude face aux soubresauts économiques et financiers qui ne cessent d’illustrer la faillite de la mondialisation libérale.

La situation de la France est grave et incite tous les commentateurs à évoquer plutôt un carcan budgétaire destiné à limiter les dégâts (la fameuse règle d’or) que les solutions possibles pour rendre à la France sa force, sa sérénité et son unité ! Et pourtant un projet de société ne se nourrit pas de simple gestion. Il lui faut une critique des exploitations et des dominations. Il lui faut une vision de l’avenir de la France et de ses atouts.

Dans ces conditions, pour diriger le redressement du pays nous avons besoin d’une personnalité ayant l’énergie, le courage et la force nécessaire pour initier le changement dont a besoin notre modèle de civilisation. Toute sa vie publique démontre que Martine Aubry peut être cette personnalité, la première femme Présidente de la République française !

Femme de synthèse, elle a, tout au long de sa carrière, su allier compétences de gestionnaire et vision sociale pour améliorer la vie des Français. Elle a ainsi été la dernière ministre, dans le gouvernement Jospin, à avoir équilibré les comptes de la sécurité sociale (nous en sommes aujourd’hui à 30 milliards de déficit…) tout en créant dans le même temps la Couverture Maladie Universelle. Elle gère sa ville de Lille avec rigueur, mais avec toujours à l’esprit le bien-être de ses habitants. Aujourd’hui elle a su la transformer et en faire une véritable métropole du nord à l’image totalement modernisée.

Martine Aubry sait que gouverner c’est faire des choix… A Lille, à la tête du Parti Socialiste, comme ministre ou dans toutes les fonctions qu’elle a occupé, elle a toujours pris les décisions qui s’imposaient et a su résister aux différents groupes de pressions pour conduire jusqu’au bout les projets qu’elles portaient. C’est ainsi qu’elle a pu remettre en marche le PS, le doter d’un projet et d’une organisation efficace, qui nous permet aujourd’hui d’être en situation de proposer un autre avenir à la France.

Femme d’Etat, sa vie politique est marquée par des réalisations pour le moins éloquentes, de la rédaction des Lois Auroux (CHSCT, Négociations Annuelles Obligatoires, lutte contre la discrimination dans l’entreprise, etc…) qui ont transformé le quotidien des salariés dans l’entreprise, aux emplois jeunes, à la CMU, à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), et… bien sûr, aux 35 H ! Franchement qui dit mieux ?

Femme de caractère et de convictions ! Là où bien d’autres auraient cédé, abandonné face aux énormes pressions qu’elle a subies, Martine Aubry a toujours fait preuve d’une ténacité et d’une capacité de résistance à la hauteur des convictions qui ont toujours guidé son action.

Aujourd’hui elle est engagée dans un nouveau combat. Le monde a changé, Martine Aubry a compris que le temps des rustines était dépassé. C’est d’un autre modèle de développement économique, social et écologique dont nous avons besoin. L’ancien se meurt sous nos yeux. Sans règle d’or, le nouveau sera empreint de responsabilité et de fermeté budgétaire, dans un pays où les classes favorisées devront verser une contribution juste à l’effort commun. Et ce nouveau projet ne se nourrira pas de simple gestion :

« Il faut tout de suite, en même temps que des mesures de désendettement, relancer l’emploi, soutenir la croissance et rétablir de la justice. Voilà le chemin que je propose pour combattre la crise ! Je l’ai dit aux Français dans la Lettre que je leur ai adressée. Je l’ai fait parce que pour moi, les écrits engagent. Tout ne sera pas possible tout de suite et les efforts devront être justement répartis. Mais dans ce nouveau chemin, j’inscris des priorités qui guideront mon action. » Martine Aubry – Toulouse 07 septembre 2011

Martine Aubry, présidente de la république, c’est la certitude d’une personnalité avec l’énergie et la force indispensables pour remettre la France sur le cap de l’Emploi, du Pouvoir d’Achat, de l’Education et de la Sécurité !… sans oublier la volonté affirmée de traiter enfin les questions fondamentales de l’énergie et de la démocratie.

0 commentaire à “Martine Aubry, la force et l’expérience”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Flamberge - Montereau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sarkozy président
| Sondages, non merci !
| désir de débats