Regardons les choses en face !

Lettre à mes camarades du PS 

 Chers camarades,

 

Je reprends la plume (façon de parler avec un clavier d’ordinateur…) après quelques semaines d’interruption.

Grâce à mon mandat d’adjoint à la communication et à la citoyenneté, je suis passé de la théorie des articles que j’écrivais il y a quelques mois ( et que vous pouvez retrouver sur ce blog) à la réalité de la démocratie locale, avec, notamment, la mise en place de conseils de quartier. Tâche passionnante qui, je l’espère, fera souffler un esprit nouveau dans la gestion de ma commune pour les années à venir.

Et justement, c’est aussi d’esprit de rénovation dont j’aimerais vous entretenir aujourd’hui. Celui de notre parti, de ses idées, de son fonctionnement.

Nous allons devoir nous déterminer, début novembre, en votant pour une des motions qui nous sont présentées. Pour celà, il nous faut regarder les choses en face . Le monde change, le discours libéral triomphant et arrogant, de ces dernières années, vole en éclat avec la crise financière, mais aussi énergétique, alimentaire et environnementale ! Les principaux dirigeants mondiaux, dont notre bonaparte national, ne peuvent proposer que des solutions d’urgence…dont les populations paieront le prix tout au long des années à venir.

Croyez-vous que face au résultat catastrophique de leur gestion, ils puissent imaginer un autre projet de société qui nous sortirait de ce capitalisme financier, de ce libre échange intégral tant voulu par l’OMC ?… et celà même si les seules solutions préconisées pour sortir de la crise font, aujourd’hui, appel exclusivement à l’intervention publique ?

Bien sûr, on nous parlera de quelques régulations pour limiter, dans l’avenir, les dégâts constatés.

A ce propos, quel sera d’ailleurs le sort des mesures ” pour un développement durable” face à l’urgence de rétablir un fonctionnement économique permettant de remettre à flot tous ces financiers qui nous gouvernent ? Tous ces milliards, subitement trouvés, ne serviront-ils qu’à renflouer un système injuste et immoral ?

Mais, revenons à notre propos initial : quelle rénovation pour le PS ?

Je viens de lire l’ensemble des motions. Encore une fois, je l’avais déjà écrit au moment de la primaire interne, gardons nous des emballements émotionnels et médiatiques. Gardons notre libre arbitre !

Au risque de surprendre, moi qui avait défendu DSK, parce que je pensais sincèrement (et avec le recul, j’en suis encore plus convaincu) qu’il aurait été notre meilleur candidat à la présidentielle, j’ai décidé de soutenir la motion C, “Un monde d’avance” de Benoit Hamon…assez éloignée des théories strauss-khanniennes.

Disons le clairement, je n’en partage pas toutes les idées, mais je crois qu’il est temps, qu’il est urgent, de proposer quelques chose de différent, “de ne plus subir la droite, son discours et son agenda.Ne plus subir l’air du temps, la dictature de l’opinion et des médias. Ne plus subir les évolutions imposées par nos adversaires, comme une fatalité insurmontable. Ne plus subir le temps comme un agent érosif de nos valeurs.”

Il est arrivé le temps de reconstruire l’espoir. Cette motion n ‘est pas un programme pour 2012. Je ne me fais pas d’illusions, elle n’arrivera sans doute pas en tête (les médias ont déjà fait leur classement !), mais si son score est élevé, elle imposera le vrai débat de fond…qui n’a pas encore eu lieu.

Des idées nouvelles existent dans le parti, et je pense en particulier à celles exprimées par “Nouvelle Gauche” (Pierre Larrouturou a co-signé la motion C), dont je fais partie, et qui propose un vrai plan d’action pour remettre le PS et l’ensemble de la gauche au travail (Lancer une initiative commune avec tous les socialistes européens, Organiser un rassemblement, avec un plan de travail sur 6 mois, de toutes les forces de gauche et de tous les partenaires sociaux, pour définir un nouveau contrat social et un nouveau contrat écologique, Mettre sur pied un programme de formation des militants (”3000 porte paroles pour organiser, le même jour, 1000 débats publics dans 1000 villes de France !”), Convention sur la démocratie de nos institutions (non cumul des mandats, statut de l’élu, péréquation entre territoires, Loi d’initiative citoyenne…)…….

Ou alors, reprenons les mêmes méthodes, celles de 2002 ou de 2007, et nous irons aux mêmes échecs.

Voter pour la motion C de Benoit Hamon, c’est vouloir un changement réel par rapport à la direction sortante…dont sont issues les 3 autres principales motions !

0 commentaire à “Regardons les choses en face !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Flamberge - Montereau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sarkozy président
| Sondages, non merci !
| désir de débats